MON PLAN DE PISCINE

MON PLAN DE PISCINE

Un débordement de piscine oui mais lequel !

You do prefer to read the English version, see more

On parle souvent de piscine à débordement, mais il convient de préciser de quel type de débordement il est question. Il en existe, en effet, 4 principaux et, même si le principe de fonctionnement est plus ou moins le même, l’effet esthétique peut être très différent.

Un article traitant du principe du débordement se trouve déjà dans notre blog; vous pouvez le consulter ici, mais nous vous rappelons, ci-dessous, les principes de base.

Le principe du débordement

 

Le débordement est souvent mis en avant pour des raisons esthétiques, mais ce n’est pas son seul attrait.

Dans les piscines à skimmers, l’eau est aspirée à environ 10 à 30 cm de la surface par ces seules ouvertures. Or, la plus grande partie de la pollution se trouve sur toute la surface même de l’eau: il s’agit des poussières, pollens, insectes morts, cheveux et huile solaire, entre autres. Dans les piscines à débordement, l’écrémage se fait sur toute la surface. On comprend tout de suite mieux l’intérêt technique du principe par rapport aux skimmers.

Le débordement sous margelle

 

C’est le plus ancien et on ne l’utilise plus que très rarement. On peut encore en voir dans les piscines de certains pays tels que le Maroc, la Tunisie... Ce sont principalement des piscines d'hôtels un peu anciens.

Il était essentiellement prévu pour permettre un écumage de la surface de l'eau (là où la pollution est la plus forte) en injectant de l'eau propre dans la piscine et en rejetant donc à l'égout l'eau de surface qui débordait par cette goulotte. Cette méthode, employée aussi en France par le passé, représentait une consommation importante d'eau, mais c'était le seul moyen de rejeter la partie la plus polluée de l'eau.

Il est d’ailleurs probable que la légende qui court sur la forte consommation en eau des piscines à débordement vienne de là, puisqu'il n'existait pas de bac tampon à l'époque.

Etant beaucoup moins spectaculaire que les autres types de débordement, son usage est, aujourd’hui, souvent réservé à certains configurations, telles que les rénovations d'anciennes piscines comportant déjà une telle goulotte ou certaines piscines intérieures. L’eau n’est, bien entendu, pas jetée à l’égout mais envoyée dans le bac tampon.

 

 

 

 

 

Le débordement cascade est sans aucun doute le plus spectaculaire

 

Ce type de débordement est certainement un des plus connus, car il a un impact esthétique fantastique. Il révèle toute sa beauté sur les terrains en pente, mais il est possible de l’utiliser même sur un terrain plat .

Il n'équipe souvent qu'une partie du périmètre de la piscine. Depuis la maison ou la terrasse, il donne l'illusion parfaite d'une eau qui disparaît dans la nature.

Vous noterez (coupe ci-dessous) le profil du débordement qui permet, depuis la maison de ne pas voir l'épaisseur du mur du débordement, ainsi que la forme du profil qui en garantit le silence et la sécurité (les enfants ne peuvent pas marcher dessus!).


 

 Le secret de la réussite d'un tel débordement est de faire aussi en sorte que la goulotte soit absolument invisible depuis la terrasse ou la maison et, surtout, qu'il soit silencieux! On obtient le silence par un profil adéquat, alors qu'on peut aboutir à un bruit infernal de chute d'eau si la conception n'est pas correcte . Notez bien le profil sur les deux photos jointes,  depuis le débordement vers la maison ou depuis la maison vers le débordement.

Préciser ici que c'est notre débordement préféré est probablement inutile et les diverses photos que vous pouvez voir dans mon site internet vous le confirmeront! Et n'oubliez pas que le vue mer n'est pas indispensable à un tel débordement.

Le débordement miroir

 

C'est un de ceux que nous préférons. Appelé ainsi car il semble “posé” sur la terrasse comme un “miroir”.

C’est un débordement généralement périphérique qui dégage une atmosphère très calme et reposante; il permet aussi de voir la totalité du plan d’eau quel que soit l’endroit où l’on se trouve, intérieur ou extérieur.

Parfaitement silencieux, si la goulotte est bien faite, il peut se présenter avec une grille, comme on peut le voir dans les piscines collectives. De plus en plus souvent, cette grille est remplacée par une fente par laquelle l’eau rejoint la goulotte, puis le bac tampon. Cette deuxième version est, à nos yeux, nettement plus esthétique.

Le schéma ci-dessous montre le principe de construction d’un tel débordement Sur la photo la fente très discrète a remplacé la grille traditionnelle. Ne trouvez vous pas cela beaucoup plus élégant?. Et contrairement aux idées reçues le débordement miroir ne se limite pas aux piscines rectangulaires.

 

 



 

Même si cela ne se note pas à première vue et si c’est quelquefois malheureusement oublié, il faut noter les 2 légères pentes inversées pour éviter à l’eau de pluie ou de nettoyage de la terrasse de se mélanger à l’eau de la piscine, Dans le même temps, l’eau de la piscine ne s’échappera pas trop sur la terrasse lors de plongeons intempestifs.

Les eaux de la terrasse seront récupérées généralement dans un caniveau spécifique ou dans le jardin, s’il y a lieu.

 En conclusion, ce type de débordement s’adapte parfaitement aux patios, espaces plats entre bâtiments ou sans vue particulière. Et rappelez vous, il peut s’adapter à toutes les formes de piscines, géométriques ou libres.

 

Le débordement mixte

 

Après avoir expliqué les 3 grands types de débordement que sont le débordement sous-margelle, le débordement cascade et le débordement miroir, nous allons répondre à la question Peut-on mixer plusieurs types de débordement?

Vous êtes de plus en plus nombreux à nous la poser. Et nous pouvons répondre par l'affirmative, comme en témoigne la photo ci-dessous.

La combinaison la plus fréquemment utilisée est, bien entendu, le débordement cascade et celui miroir. On conjugue alors l’effet visuel du premier et l’atmosphère apportée par le deuxième.

 

 Débordement mixte.jpg

 

Et vous lequel est votre préféré ? Allez voir d'autres exemples sur notre site 

Comment choisir un débordement ?

Car au final il s'agit bien de celà. Avant tout une question de goût, il faut, toutefois,  tenir compte de la topographie du terrain, de la situation de la piscine sur le terrain, de sa position par rapport à la maison, de la vue, etc; bref de nombreux paramètres sont à prendre en compte.

Si vous avez un doute au moment du choix, n'hésitez pas à nous contacter. Nous mettons notre expérience à votre disposition.

Par  email creationsconseilsmorana@gmail.com ou par téléphone au 09 72 58 16 85 nous répondrons à vos questions

 



16/06/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 56 autres membres