MON PLAN DE PISCINE

MON PLAN DE PISCINE

La construction en parpaings

Pour éclairer un peu les lecteurs de ce blog et les aider dans la comparaison des devis de constructeurs, nous voulions faire un point rapide des méthodes "classiques" de construction de piscines qui sont le souvent pratiquées.

 

Je ne parlerais donc pas ici de tous les systèmes industrialisés ou semi-industrialisés, pour me limiter volontairement aux méthodes que peuvent employer des maçons ou entreprises classiques du bâtiment, sans avoir à acheter un matériel de coffrage spécifique pour la piscine.

En effet, en tant que Designer, je n'ai jamais pu me conformer aux formes ou au contraintes de beaucoup de ces systèmes, par ailleurs intéressants si on reste dans les limites de leurs préconisations respectives. Ayant, de plus, travaillé dans beaucoup de pays à niveau de revenus très faibles, il n'était pas facile pour les constructeurs d'acheter ces coffrages ou systèmes industriels. Mille excuses donc à tous, de ne pas les citer.

En ce qui concerne la construction traditionnelle, j'évoquerai donc dans 3 articles successifs :

 

a/ LA MAÇONNERIE EN PARPAINGS
b/LA STRUCTURE BÉTON ARME COULÉE EN 2 OPÉRATIONS (FOND ET MURS)
- La structure de coffrage traditionnel en banches
- La structure en blocs à bancher
c/ LA STRUCTURE BÉTON ARME COULÉE EN 1 OPÉRATION (MONOBLOC)
- La structure avec coffrage de type Nerlat
- La structure en Béton projeté

 

Et voici donc pour commencer aujourd'hui

- a/ LA STRUCTURE EN PARPAINGS :

C'est une structure simple et qui s'apparente à la construction d'une maison. Elle est donc couramment utilisée par des maçons.

Le principe est de réaliser un fond de piscine (radier) ferraillé, puis coulé avec un béton correctement dosé, en ayant pris le soin de disposer d'attentes verticales pour pouvoir ensuite couler des renforts (piliers) dans les espaces verticaux laissés, entre les murs de parpaings (ou dans des parpaings spéciaux créant des "cheminées"), aux angles et tous les 2/3m sur la longueur des murs. Enfin, un chaînage  périphérique (ou plusieurs suivant la hauteur des murs) pour ceinturer le bassin sera connecté aux piliers et réalisé en partie supérieure.


Cette structure simple, même revêtue d'enduits de finition, ne peut pas accepter facilement une étanchéité "adhérente" car de micro-fissures pourront toujours se produire, ceci malgré les progrès récents faits dans le domaine des peintures d'étanchéité élastiques.
Il est donc souvent préconisé, pour ces motifs techniques, l'utilisation d'un liner ou PVC soudé plutôt que des revêtements de finition beaucoup plus chers, de type carrelage ou polyester armé de fibres de verre.

 



Vous voulez en savoir un peu plus sur nous, cliquez ici

Vous avez un projet de piscine, nous pouvons vous aider. Regardez comment !              

 

Vous avez un projet de piscine n’importe où dans le monde, n’hésitez pas à nous contacter



17/04/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 59 autres membres